Wassily Kandinsky

Moscou 1866 – Neuilly 1944

Né en 1866 à Moscou et issu d’une famille aisée et cultivée, Kandinsky commence tôt à étudier la musique et à dessiner, réalisant des petites peintures qui révèlent déjà un goût marqué pour la “vie mystérieuse” des couleurs.
En 1886, il s’inscrit à la faculté de Droit de Moscou où il termine brillamment ses études et commence une carrière de juriste. Il y renonce rapidement afin de se consacrer entièrement à la peinture. Cette décision, écrira l’artiste quelques années plus tard, est liée à la profonde émotion, en 1895, devant une peinture de Monet, et à celle éprouvée au Lohengrin de Wagner au Théâtre Bolchoï .
En 1896 il se déplace à Munich et il suit d’abord les cours de peinture de Anton Azbe, et en 1900 ceux de Franz von Stuck à l’Académie des Beaux-Arts. En 1903 il divorce et commence à voyager à travers l’Europe tout en continuant à peindre et à participer à plusieurs expositions.
En 1901, il fonde le groupe Die Phalanx, avec lequel il organise 12 expositions, en 1909 avec Jawlensky ou encore en 1911 avec Franz Marc, Paul Klee, August Macke et bien d’autres. Lors de ces années, l’évolution de son style est tout à fait notable. Il change à jamais l’histoire de l’art avec sa Première aquarelle abstraite qui est unanimement considérée comme le point de départ de l’ère de l’Abstraction.
En 1914, Kandinsky rentre en Russie, où il perfectionne son langage artistique et l’enrichit avec les influences des avant-gardes russes. Il devient Responsable des Musées et Professeur d’Art à Moscou, et il poursuit sa recherche sur les formes et les couleurs, en ouverte opposition avec le groupe des Constructivistes. Les attaques permanentes de ces derniers le poussent à quitter la Russie en 1921. Il s’installe donc à Weimar, en Allemagne, en acceptant l’invitation du fondeur de Bauhaus Walter Gropius. Quelques années plus tard, Kandinsky tient des cours de peinture à Bauhaus et peint lui même, en composant des chefs-d’œuvre tel que Jaune, rouge et bleu. La critique reconnaît dans la période de Dassau l’influence des idées “romantiques” du -Gesamtkunstwerk ("œuvre d’art totale"), visibles dans les atmosphères symboliques et fantastiques de Capricieux de 1930. En 1932 il s’installe à Neuilly-sur-Seine, suite à la fermeture de Bauhaus, et beaucoup de ses œuvres des années 1926-1933 sont détruites par le régime nazi, considérées comme de “l’art dégénéré". A Paris il travaille plutôt isolé et utilise des couleurs plus nuancées et des formes biomorphes avec des œuvres telles que Ensemble de couleurs en 1938, Complex-simple en 1939 et Ciel bleu en 1940, qui sont les œuvres les plus significatives de la période. Le peintre s’éteint à Neuilly en 1944.

Né en 1866 à Moscou et issu d’une famille aisée et cultivée, Kandinsky commence tôt à étudier la musique et à dessiner, réalisant des petites peintures qui révèlent déjà un goût marqué pour la “vie mystérieuse” des couleurs.
En 1886, il s’inscrit à la faculté de Droit de Moscou où il termine brillamment ses études et commence une carrière de juriste. Il y renonce rapidement afin de se consacrer entièrement à la peinture. Cette décision, écrira l’artiste quelques années plus tard, est liée à la profonde émotion, en 1895, devant une peinture de Monet, et à celle éprouvée au Lohengrin de Wagner au Théâtre Bolchoï .
En 1896 il se déplace à Munich et il suit d’abord les cours de peinture de Anton Azbe, et en 1900 ceux de Franz von Stuck à l’Académie des Beaux-Arts. En 1903 il divorce et commence à voyager à travers l’Europe tout en continuant à peindre et à participer à plusieurs expositions.
En 1901, il fonde le groupe Die Phalanx, avec lequel il organise 12 expositions, en 1909 avec Jawlensky ou encore en 1911 avec Franz Marc, Paul Klee, August Macke et bien d’autres. Lors de ces années, l’évolution de son style est tout à fait notable. Il change à jamais l’histoire de l’art avec sa Première aquarelle abstraite qui est unanimement considérée comme le point de départ de l’ère de l’Abstraction.
En 1914, Kandinsky rentre en Russie, où il perfectionne son langage artistique et l’enrichit avec les influences des avant-gardes russes. Il devient Responsable des Musées et Professeur d’Art à Moscou, et il poursuit sa recherche sur les formes et les couleurs, en ouverte opposition avec le groupe des Constructivistes. Les attaques permanentes de ces derniers le poussent à quitter la Russie en 1921. Il s’installe donc à Weimar, en Allemagne, en acceptant l’invitation du fondeur de Bauhaus Walter Gropius. Quelques années plus tard, Kandinsky tient des cours de peinture à Bauhaus et peint lui même, en composant des chefs-d’œuvre tel que Jaune, rouge et bleu. La critique reconnaît dans la période de Dassau l’influence des idées “romantiques” du -Gesamtkunstwerk ("œuvre d’art totale"), visibles dans les atmosphères symboliques et fantastiques de Capricieux de 1930. En 1932 il s’installe à Neuilly-sur-Seine, suite à la fermeture de Bauhaus, et beaucoup de ses œuvres des années 1926-1933 sont détruites par le régime nazi, considérées comme de “l’art dégénéré". A Paris il travaille plutôt isolé et utilise des couleurs plus nuancées et des formes biomorphes avec des œuvres telles que Ensemble de couleurs en 1938, Complex-simple en 1939 et Ciel bleu en 1940, qui sont les œuvres les plus significatives de la période. Le peintre s’éteint à Neuilly en 1944.

  • Le milieu sombre, 1943, technique mixte sur carton, 42 x 58 cm

Le milieu sombre, 1943, technique mixte sur carton, 42 x 58 cm

Revenir à la liste



fleche-avenir fleche-passe