Keith Haring

Reading 1958 – New York 1990

Né le 4 mai 1958 à Reading en Pennsylvanie, Keith Haring est un artiste, dessinateur, peintre, sculpteur et activiste américain. À 18 ans, il entreprend des études de graphisme commercial à Pittsburgh puis continue à l'école des Arts Visuels de New York. Il s'essaie à des disciplines diverses mais son mode d'expression privilégié reste le dessin. Il teste plusieurs supports pour peindre (métal, objets trouvés, corps). Il ne fait jamais de croquis préparatoires et peint très rapidement.

À New York, et plus particulièrement dans l'East Village, il découvre la foisonnante culture alternative des années 1980 qui, hors des galeries et des musées, développe son expression sur de nouveaux territoires : rues, métros, entrepôts, etc. Il rencontre des artistes de la vie underground new-yorkaise tels Kenny Scharf et Jean-Michel Basquiat, avec qui il devient ami, et organise ou participe à des expositions et des performances au Club 57, qui devient le lieu fétiche de l'élite avant-gardiste.

La « griffe Haring », c'est la répétition infinie de formes synthétiques soulignées de noir avec des couleurs vives, éclairantes, sur différents supports. Sa première exposition personnelle a lieu en 1982 à la galerie Tony Shafrazi de New York et rencontre un immense succès public. En 1985, il est invité à participer à la Biennale de Paris. Sa notoriété internationale ne cesse dès lors de croître. Il participe à de nombreuses expositions internationales et exécute des commandes prestigieuses, comme la fresque de l'hôpital Necker de Paris.

Dans son désir de rencontrer un large public et de rendre son art accessible au plus grand nombre, il ouvre, en 1986, dans le quartier de SoHO, un Pop Shop, de vente d’œuvres au détail. Cette démarche très controversée dans les milieux artistiques est néanmoins fortement appuyée par ses amis et par son mentor Andy Warhol. Son travail l'amène à collaborer avec des artistes tels que Madonna, Grace Jones, Timothy Leary ou encore William S. Burroughs.

En 1988, Keith Haring apprend qu'il est infecté par le virus du sida. Il s'engage dès lors fortement dans la lutte contre cette maladie, mettant son art et sa notoriété au service de cette cause et de sa visibilité. Il crée la Keith Haring Foundation, en 1989, qui est chargée de venir en aide aux enfants et de soutenir les organisations qui luttent contre le sida. Il meurt jeune, à 31 ans, des complications de sa maladie le 16 février 1990 à New York.

Né le 4 mai 1958 à Reading en Pennsylvanie, Keith Haring est un artiste, dessinateur, peintre, sculpteur et activiste américain. À 18 ans, il entreprend des études de graphisme commercial à Pittsburgh puis continue à l'école des Arts Visuels de New York. Il s'essaie à des disciplines diverses mais son mode d'expression privilégié reste le dessin. Il teste plusieurs supports pour peindre (métal, objets trouvés, corps). Il ne fait jamais de croquis préparatoires et peint très rapidement.

À New York, et plus particulièrement dans l'East Village, il découvre la foisonnante culture alternative des années 1980 qui, hors des galeries et des musées, développe son expression sur de nouveaux territoires : rues, métros, entrepôts, etc. Il rencontre des artistes de la vie underground new-yorkaise tels Kenny Scharf et Jean-Michel Basquiat, avec qui il devient ami, et organise ou participe à des expositions et des performances au Club 57, qui devient le lieu fétiche de l'élite avant-gardiste.

La « griffe Haring », c'est la répétition infinie de formes synthétiques soulignées de noir avec des couleurs vives, éclairantes, sur différents supports. Sa première exposition personnelle a lieu en 1982 à la galerie Tony Shafrazi de New York et rencontre un immense succès public. En 1985, il est invité à participer à la Biennale de Paris. Sa notoriété internationale ne cesse dès lors de croître. Il participe à de nombreuses expositions internationales et exécute des commandes prestigieuses, comme la fresque de l'hôpital Necker de Paris.

Dans son désir de rencontrer un large public et de rendre son art accessible au plus grand nombre, il ouvre, en 1986, dans le quartier de SoHO, un Pop Shop, de vente d’œuvres au détail. Cette démarche très controversée dans les milieux artistiques est néanmoins fortement appuyée par ses amis et par son mentor Andy Warhol. Son travail l'amène à collaborer avec des artistes tels que Madonna, Grace Jones, Timothy Leary ou encore William S. Burroughs.

En 1988, Keith Haring apprend qu'il est infecté par le virus du sida. Il s'engage dès lors fortement dans la lutte contre cette maladie, mettant son art et sa notoriété au service de cette cause et de sa visibilité. Il crée la Keith Haring Foundation, en 1989, qui est chargée de venir en aide aux enfants et de soutenir les organisations qui luttent contre le sida. Il meurt jeune, à 31 ans, des complications de sa maladie le 16 février 1990 à New York.

  • Sans titre pour Lily Overstreet, acrylique sur toile, 180 x 121 cm

Sans titre pour Lily Overstreet, acrylique sur toile, 180 x 121 cm

Revenir à la liste



fleche-avenir fleche-passe