Alighiero Boetti

Turin 1940 – Rome 1994

Alighiero Boetti – ou Alighiero e Boetti comme il signe à partir de 1971 – naît le 16 décembre 1940 à Turin, en Italie. Il s'approche de l'art de façon autodidacte alors qu'il est inscrit à la faculté d'Économie et Commerce à l'Université de Turin.

Sa carrière artistique démarre en 1967 avec une exposition personnelle à la galerie Christian Stein (Turin) dans un contexte marqué pas la naissance de l'Arte Povera. Ensuite, il sera invité à toutes les expositions collectives sur ce thème et sur celui de l'Art Conceptuel comme "When attitudes become form", à la Kunsthalle de Bâle en 1969.

Sa passion pour l’Afghanistan comment au début des années 1970 avec plusieurs voyages qui se transforment en longs séjours. En 1971, Boetti et sa femme Anne-Marie Sauzeau ouvrent le « One Hotel » à Kaboul. C’est là qu’il commence son cycle de Mappe (planisphères) dont il confie la réalisation à des brodeuses afghanes. Cette série de cartes colorées est inspirée de dessins de l’artiste dont les couleurs et les formes évoluent en fonction de la situation géopolitique mondiale au moment de leur réalisation (1971-1994). Kaboul lui inspire également une autre série de travaux intitulée Frasi messe al quadrato (phrases mises au carré).

Après l’occupation soviétique en Afghanistan (décembre 1979 – février 1980), la production des broderies est devenue trop précaire et Boetti reprendra leur création grâce à la collaboration des réfugiées afghanes à Peshawar au Pakistan.

Alighiero Boetti fera de longs séjours sur d'autres continents : en Éthiopie, au Guatemala, au Japon. Des lieux qu'il utilisera comme occasion pour élaborer ses Lavori postali (œuvres postales) avec des timbres locaux. Conçues sur la mutation mathématique des timbres et sur l'aléatoire aventure des services postaux du monde, les Lavori postali évoquent le passage fascinant et inéluctable du temps.

Son œuvre ainsi que son attitude ont fortement influencé la génération suivante et les artistes d'aujourd'hui, en Italie et dans le reste du monde.

Alighiero Boetti – ou Alighiero e Boetti comme il signe à partir de 1971 – naît le 16 décembre 1940 à Turin, en Italie. Il s'approche de l'art de façon autodidacte alors qu'il est inscrit à la faculté d'Économie et Commerce à l'Université de Turin.

Sa carrière artistique démarre en 1967 avec une exposition personnelle à la galerie Christian Stein (Turin) dans un contexte marqué pas la naissance de l'Arte Povera. Ensuite, il sera invité à toutes les expositions collectives sur ce thème et sur celui de l'Art Conceptuel comme "When attitudes become form", à la Kunsthalle de Bâle en 1969.

Sa passion pour l’Afghanistan comment au début des années 1970 avec plusieurs voyages qui se transforment en longs séjours. En 1971, Boetti et sa femme Anne-Marie Sauzeau ouvrent le « One Hotel » à Kaboul. C’est là qu’il commence son cycle de Mappe (planisphères) dont il confie la réalisation à des brodeuses afghanes. Cette série de cartes colorées est inspirée de dessins de l’artiste dont les couleurs et les formes évoluent en fonction de la situation géopolitique mondiale au moment de leur réalisation (1971-1994). Kaboul lui inspire également une autre série de travaux intitulée Frasi messe al quadrato (phrases mises au carré).

Après l’occupation soviétique en Afghanistan (décembre 1979 – février 1980), la production des broderies est devenue trop précaire et Boetti reprendra leur création grâce à la collaboration des réfugiées afghanes à Peshawar au Pakistan.

Alighiero Boetti fera de longs séjours sur d'autres continents : en Éthiopie, au Guatemala, au Japon. Des lieux qu'il utilisera comme occasion pour élaborer ses Lavori postali (œuvres postales) avec des timbres locaux. Conçues sur la mutation mathématique des timbres et sur l'aléatoire aventure des services postaux du monde, les Lavori postali évoquent le passage fascinant et inéluctable du temps.

Son œuvre ainsi que son attitude ont fortement influencé la génération suivante et les artistes d'aujourd'hui, en Italie et dans le reste du monde.

fleche-avenir fleche-passe